Éclairage public

Le SDE 24 exerce la compétence d’éclairage public par transfert de 500 communes du département, soit 80 000 points lumineux.

Cette compétence recouvre :
le fonctionnement : exploitation et maintenance du parc, gestion des contrats de fourniture par convention, obligations du propriétaires (géoréférencement des réseaux, gestion des DT / DICT, diagnostics techniques)
l’investissement : modernisation, renouvellement, extensions.

En tant qu’acteur engagé dans la transition énergétique, le SDE 24 s’est fixé pour objectif de réduire de 50% la consommation du parc d’éclairage public d’ici 2050.
Ainsi, en équipant les communes de luminaires à leds et en proposant des systèmes de pilotage intelligents, l’empreinte carbone du territoire sera considérablement réduite, ainsi que les dépenses publiques, qui représentent à ce jour une facture énergétique de 4 M€ par an.
Le 27 décembre 2018, un arrêté ministériel relatif à la prévention, à la réduction et à la limitation des nuisances lumineuses est venu renforcer la démarche du Syndicat.
Sobriété, efficacité et biodiversité sont désormais les mots d’ordre de la “Nouvelle Donne” de l’éclairage public, votée le 5 mars 2020.
Celle-ci imposera de respecter de nouvelles normes techniques d’éclairage (température de couleur, densité et orientation du flux lumineux, interdiction d’éclairer les cours d’eau ou d’utiliser des luminaires “boules”…), ainsi que de pouvoir justifier en temps réel la conformité du parc.
L’éclairage public représente aujourd’hui de multiples enjeux pour les collectivités à la fois économiques, environnementaux et sociaux. Il se doit d’être juste et efficace afin de respecter les engagements pris par le SDE 24 dans les Plans Climat des intercommunalités.