Les travaux prioritaires se poursuivent

vignette

Réunion de chantier du 28 avril 2020 à 14h, à Cornille, lieu-dit Le Bas Bayot.

Chaque année, près de 800 chantiers sont réalisés sous la maîtrise d’ouvrage du SDE 24 et concernent, outre les extensions, le renforcement des réseaux, la sécurisation de l’alimentation électrique par le remplacement des fils nus, ou encore l’enfouissement des réseaux.

photo4
Le SDE 24, autorité organisatrice de la distribution d’électricité en Dordogne, est le second donneur d’ordre public du département. Son Comité syndical ayant voté tous ses programmes d’investissement avant la crise sanitaire, les 19 décembre 2019 et 5 mars 2020, il est en mesure de commander des études et des travaux, et ainsi d’assurer la continuité des contrôles et des règlements de factures, permettant une régularité des paiements et une lisibilité pour les entreprises et les fournisseurs.

photo2Le raccordement en électricité des constructions neuves est un service universel : toute personne qui en fait la demande, doit être desservie.

En Dordogne, ce service est rendu par deux intervenants :

  • Le Syndicat Départemental d’Energies, qui assure l’extension du réseau d’électricité dans le domaine public jusqu’à l’entrée de la parcelle bâtie ;
  •  Enedis, qui réalise le branchement dans le domaine privé et la mise en service.

La crise sanitaire du COVID-19 et les mesures de confinement qui ont été décidées par le gouvernement, ont conduit à la suspension d’un grand nombre de chantiers.

Néanmoins, les services de préparation des chantiers ne se sont pas interrompus. Dès les premiers jours, le SDE 24, Enedis et les entreprises intervenantes se sont concertés afin de définir ensemble :

  • Les chantiers prioritaires à réactiver dès que possible afin d’assurer les missions de service public de l’électricité ;
  • Les adaptations nécessaires pour assurer les conditions de sécurité sanitaire des salariés intervenant sur les chantiers, dans le respect des préconisations officielles.

A Cornille, le SDE 24 et Enedis interviennent à la demande de pétitionnaires pour raccorder une future maison d’habitation en électricité au lieu-dit Le Bas Bayot.

photo3Ce projet de raccordement devait initialement se dérouler du 16 au 25 mars 2020. Sa réalisation a été décalée mais le chantier a démarré le 27 avril.

Un réseau électrique en souterrain est construit sur une longueur de 70 m depuis un poteau existant jusqu’à l’unité foncière à desservir. La tranchée est réalisée en accotement. Le branchement en partie privée (pose du compteur) est à la charge d’Enedis. Le raccordement au réseau définitif se fera sous autorisation d’accès au réseau électrique validé par Enedis.

« Retour